Infos et réservations au 01 45 65 36 52 inde@tangka.com

Le thé Chai, boisson nationale indienne

Aujourd’hui partons à la découverte d’un breuvage que nous connaissons tous, au moins par le biais des multinationales américaines, que nous ne citerons pas… Le thé Chai !

Thé Chai - Inde

Thé Chai – Inde

Bien que le chai soit la boisson nationale, on ne la boit pas dans des tasses en porcelaine, et encore moins avec le petit doigt en l’air. Le chai est préparé avec plus de lait que d’eau, plus de sucre que vous ne pouvez l’imaginer et il est épicé avec du gingembre en été et de la cardamome en hiver, une plante créant une épice du même nom. L’appellation thé Chai est en réalité qu’un pléonasme puisque “Chai” signifie thé en hindi. C’est un dérivé du mandarin “Cha”.

 

Selon la légende chinoise, l’utilisation du thé comme boisson serait apparue en l’an 2737 avant notre ère, quand des feuilles se seraient détachées d’un arbre pour tomber dans l’eau chaude que l’Empereur Shennong avait fait bouillir pour se désaltérer. Ce dernier aurait alors apprécié le breuvage dont la consommation se serait généralisée.

 

Et oui le thé est chinois à l’origine mais il est devenu indien, l’Inde étant le principal producteur mondial de thé !

C’est d’ailleurs depuis la Chine que la culture du thé arrive en Inde en 1830, apportée par les colons britanniques inquiets du monopole chinois sur la production du thé. L’ancêtre du massala chai est alors une boisson aux épices, dont l’on peut retracer l’origine dans des textes ayurvédiques. Le mélange d’épices est tout simplement directement infusé dans de l’eau bouillante.

Epices pour Chai - Inde

Épices pour Chai – Inde

La méthode indienne orthodoxe consiste à faire bouillir le thé, le sucre et les épices longuement dans le lait. Au moment du service, le chaï est étiré de la casserole à la verseuse en un long jet, pour refroidir mais également oxyder le breuvage. De plus, ce service impressionnant est aussi un argument de vente :  le sens du spectacle le plus prononcé attirera plus de clients.

C’est une concurrence redoutable qui règne dans les rues et aux abords des gares entre ces vendeurs ambulants ! La consommation de chaï se fait en effet tant chez soi que dans la rue ou les transports en commun. Omniprésent partout dans le pays, et particulièrement là où les gens se trouvent rassemblés, il est préparé et vendu sur de petits étals de rue.

Vendeur ambulant de Chai - Inde

Vendeur ambulant de Chai – Inde

Traditionnellement, les chaiwallah servent le chaï dans une coupe d’argile crue, nommée bhan ou khudi. À usage unique pour des raisons d’hygiène, il s’agit une fois vide de la jeter au sol ou par la fenêtre du train ! Les éclats sont ensuite collectés pour être recyclés… dans de nouvelles coupes !

Les bhan, ou khudi, sont cependant progressivement remplacés par des gobelets en plastique ou par des récipients réutilisables en verre ou en métal. Il n’y a ainsi plus qu’à Calcutta que ces coupes sont encore répandues : l’Inde du Sud favorise plutôt des tasses en inox, et les transports en commun sont passés au gobelet en plastique jetable.

Tasses (bhan ou khudi) pour le Chai -Inde

Tasses (bhan ou khudi) pour le Chai -Inde

 

Il n’y a pas de recette fixe. Le thé est souvent un thé noir fort, comme de l’Assam (grande région productrice de thé), afin que les épices et le sucre n’en altèrent pas trop le goût. Le type de thé appelé mamri est traité de manière particulière de sorte qu’il se présente sous forme de granules plutôt que de feuilles. Au Cachemire, on utilise également du gunpowder.

Quels sont les bienfaits du thé Chai ?

  • Il rajeunit le corps et l’esprit.
  • Il est très bon pour soulager le stress et il permet de réduire sa tension et son stress.
  • Il est jugé utile contre les maux de tête.
  • Il s’agit d’une bonne médecine de fines herbes pour maux d’estomac et il est un agent très digestif.
  • C’est un stimulant du système immunitaire
  • Des études récentes affirment que le thé Chai est très bon dans la prévention de la croissance des cellules cancéreuses.

 

Idées d’excursion en Inde : visiter les plantations de thé noir !

Le sud de l’Inde en compte un certain nombre mais vous pouvez en trouver dans tout le pays :

  • Ooty : c’est dans ce petit bijou parmi les stations de montagne du sud de l’Inde, couvert de forêts de pins et d’eucalyptus, et de plantations de café et de thé qu’on trouve la fabrique de thé la plus haute d’Inde (2400m). Une locomotive à vapeur à Mettupalayam peut vous emmener jusqu’au sommet, pour un trajet plein de charme au cœur de la forêt indienne.
Ooty - Inde, Tamil Nadu

Ooty – Inde, Tamil Nadu © Sangha Productions – Frédéric Soltan

 

  • Periyar : cette partie du Kerala est réputée pour ses épices et champs de thé. Plusieurs plantations de thé accueillent les visiteurs et vous trouverez de nombreux jardins d’épices. Cannelle, clous de girofle, 5 épices, poivre, sans oublier la star indienne, la cardamome, ils n’auront plus de secret pour vous.
Plantations de thé  - Periyar, Kerala, Inde

Plantations de thé – Periyar, Kerala, Inde – © Koen / Flickr

 

  • Munnar : l’histoire de cette ville du sud de l’Inde est indubitablement liée à la culture du thé. Le thé a commencé à être cultivé à Munnar en 1875. Aujourd’hui ce sont près de 24 000 hectares de plantations de thé qui recouvrent la région de Munnar, pour un rendement annuel de 50 000 tonnes.

    Les plantations de thé ont attiré de nombreux touristes (245 438 touristes en 2010) et l’on compte en 2014 près de 240 offres d’hébergements (hôtels, lodges). Le premier musée du thé du pays a d’ailleurs ouvert à Munnar.

Plantations de thé - Munnar, Kerala, Inde

Plantations de thé – Munnar, Kerala, Inde – © Sangha Productions – Frédéric Soltan

 

  • Darjeeling : entourée par la chaîne de l’Himalaya, la ville de Darjeeling est connue pour la culture de théiers. Vous pourrez visiter une plantation de thé pour connaître la façon dont cette plante est récoltée et préparée avant d’être exportée dans le monde entier.

    Le thé de Darjeeling est depuis le XIXe siècle l’un des plus appréciés des thés noirs, en particulier en Grande-Bretagne et dans les pays qui faisaient partie de l’Empire britannique.

Darjeeling, théiers - Inde

Darjeeling, théiers – Inde – © Sangha Productions – Frédéric Soltan

Recette : le Chaï latte.

Pour 4 tasses, nous avons besoin de :

  • 3 gousses de cardamome vertes
  • 4 baies de poivre noir
  • 1 bâton de cannelle
  • 40 cl d’eau
  • 40 cl de lait de soja
  • 6 cuillère à café de sucre
  • 4 cuillère à café de thé noir
  • 2 clous de girofle
  • 1 râpure de gingembre

Verser l’eau dans une casserole avec le thé noir, la cardamome, le poivre, la cannelle, les clous de girofle, le gingembre et laisser infuser environ 5 minutes. Ajouter le lait et le sucre et laisser à feu doux environ 5 minutes. Servir chaud.

Bonne dégustation !